COMMENT SE PARDONNER ?



Bienvenue dans la 2eme vidéo de ma série sur le pardon. Avant toute chose je vous invite fortement à aller voir ma précédente vidéo si vous ne l'avez pas déjà vue, qui est la première vidéo de cette série dans laquelle je parle principalement du fait de pardonner une personne. Parce que ce qu'on va voir aujourd'hui c'est en fait la continuité de ce que je dis dans la première vidéo. Dans cette 2eme vidéo, on va maintenant parler du fait de se pardonner soi-même. Certaines personnes ont bien plus de difficultés à se pardonner, qu'à pardonner une autre personne. Et pourtant, je vais essayer de vous expliquer pourquoi dans cette vidéo c'est extrêmement important de réussir à se pardonner. Et plus j'avance dans ma pratique de l'hypnose et plus je suis convaincue que se pardonner soi-même est une des clés pour se libérer de n'importe quel problème. C'est ce qu'on va voir en tout cas dans cette vidéo, et bien entendu je vous expliquerai aussi comment arriver à ça.


POURQUOI FAUT IL SE PARDONNER


Alors la première question qu'on pourrait se poser déjà, c'est pourquoi est ce qu'il faudrait se pardonner.

Alors je pense qu'il y aurait pleins de raisons à donner pour ça. Je vais commencer déjà par reprendre la définition du pardon que j'ai donnée dans ma vidéo précédente, dans laquelle je disais que pardonner, c'est lâcher la colère, la rancœur que l'on a envers une personne et c'est renoncer à vouloir se venger de cette personne qui selon nous, nous a blessé. Et bien, c'est exactement la même définition qu'on pourrait donner concernant le fait de se pardonner soi-même. Il s'agit de lâcher la colère que l'on a envers nous-mêmes et de renoncer à l'idée de vouloir se punir et se faire du mal.


Et ce que je constate quasiment systématiquement dans mes consultations c'est que les personnes qui ont un problème et ce quel qu'il soit, éprouvent bien souvent beaucoup de colère envers elles-mêmes. Elles s'en veulent énormément de ne pas réussir à se libérer de leur problème et de ne pas réussir à aller mieux. Et cette colère se transforme rapidement en culpabilité. Et je vous assure que toutes les personnes que je reçois en consultation ressentent de la culpabilité. Et je suis du genre à essayer de ne pas trop faire de généralisations mais là je trouve que ça relève plutôt d'un fait qu'on ne peut pas nier. Que ce soit la personne qui grignote, qui aimerait perdre du poids, qui est stressée, qui veut arrêter de fumer, qui manque de confiance en elle, qui a du mal à gérer ses émotions ou peu importe sa problématique. Toutes ces personnes culpabilisent d'avoir leur problème. Et j'ai même tendance à penser de plus en plus que c'est parce qu'elles commencent à culpabiliser par rapport à quelque chose que ça se transforme en problème. Et ça je vous renvoie à ma vidéo que j'ai faite sur la culpabilité pour en savoir plus. Mais ouais les personnes que je reçois sont très souvent hyper exigeantes et hyper dures envers elles-mêmes. Elles aimeraient tout le temps être en forme, elles aimeraient toujours réussir ce qu'elles entreprennent, elles refusent les « échecs » ou les « rechutes », elles se mettent une pression énorme à vouloir être « parfaites ». Alors qu'elles n'exigeraient même pas ça des autres. Mais c'est des attentes qu'elles sont persuadées qu'elles-mêmes devraient et doivent à tout prix atteindre. Alors que c'est parfois totalement inatteignable et surtout irréaliste. Donc oui elles ont beaucoup d'exigences et beaucoup de colère envers elles-mêmes de ne pas être déjà là où elles aimeraient être.


Et bien souvent, c'est précisément à cause de la colère et de la culpabilité qu'elles n'arrivent pas à atteindre leurs objectifs. Mais je ne suis pas en train de dire que c'est mal de culpabiliser ou d'être en colère pour autant. Si vous avez déjà regarder mes vidéos, vous devez savoir maintenant que le message que j'essaye principalement de faire passer, c'est que les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles sont tout à fait normales. Tout ce qui importe c'est de bien s'autoriser à les ressentir. Dans certains cas, la colère et la culpabilité sont précisément ce qui va pouvoir aider une personne à changer complètement de vie. Mais ce dont je suis en train de parler là tout de suite, c'est des personnes qui se servent de la culpabilité et de la colère pour se punir et se faire du mal. C'est à ces personnes là que je m'adresse. Et pour ces personnes, il est important qu'elles s'autorisent enfin à lâcher la colère et la culpabilité.

Et justement, maintenant que tout ça est dit, comment est ce qu'on fait pour aider une personne à ne plus culpabiliser et à être aussi dure envers elle-même ? Et bien c'est là qu'intervient le pardon. Le pardon c'est l'antidote à la colère et à la culpabilité. Une personne qui s'est véritablement pardonnée ne peut plus ressentir de la culpabilité ou de la colère. Si elle en ressent encore et bien c'est que de toute évidence il y a encore des choses à pardonner. C'est le pardon qui peut permettre de se libérer de toutes ses émotions qui nous font souffrir. C'est se pardonner de ne pas être parfait. C'est apprendre à être plus bienveillant envers soi-même. C'est commencer à mieux s'apprécier comme on est. Pour arriver a terme a vraiment s'accepter et s'aimer comme on est avec toutes nos imperfections. C'est pour ça que je dirais qu'au delà de la culpabilité, un problème se crée en nous quand on perd l'amour de soi. Quand on ne s'aime plus quoi. Quelqu'un qui s'accepte totalement comme il est, c'est à dire qu'il aime toutes les parties de lui-même, sera bien plus épanoui que quelqu'un qui rejette certaines parties de lui. Donc pourquoi c'est important de se pardonner ? Et bien parce que le pardon permet de se libérer de la colère qu'on ressent envers soi-même. Et honnêtement j'aurai même tendance à dire qu'il n'y a que le pardon qui peut permettre de se libérer de la colère.

Mais on va aller encore un peu plus loin. Si vous avez regardé ma vidéo précédente je disais que pour vraiment pardonner une personne, il faut également se pardonner soi-même. C'est la 4 eme étape du pardon. Et je vous avais dit que je vous en reparlerai dans cette vidéo, et c'est ce qu'on va faire maintenant parce que vous vous êtes peut-être demander pourquoi c'est important de se pardonner soi-même lorsqu'on souhaite pardonner une autre personne. Alors je vais essayer d'expliquer ça simplement.

Honnêtement si vous prenez le temps d'être sincère avec vous-mêmes, quand vous êtes en colère envers quelqu'un, je suis presque sure que vous êtes également en colère contre vous-même. Ça peut être parce que vous êtes en colère d'avoir rencontré cette personne, vous êtes en colère de lui avoir fait confiance, en colère d'avoir eu certaines réactions peut-être qui l'ont poussé à agir comme elle a agit envers vous, en colère de n'avoir rien vu venir ou de ne pas avoir su empêcher certaines choses. Bref il pourrait y avoir des dizaines de raisons d'être en colère contre vous-même. Quand on sent qu'on a été trahi, blessé par quelqu'un, y a quelque chose en nous, qui peut même commencer à se dire qu'on méritait probablement ce qui nous est arrivé, qu'on méritait de souffrir. Et quand on commence à avoir ce genre de pensées, c'est pas vraiment de l'amour qu'on éprouve envers nous-mêmes. C'est évidemment de la colère, voire même de la haine qu'on ressent. On est parfois plus en colère contre nous-même que contre l'autre. Et c'est quelque chose qu'on met parfois même du temps à voir et à avouer. C'est pour ça que notre première réaction un peu instinctive dans un premier temps c'est de diriger cette colère qu'on ressent envers nous vers l'autre. On arrive même parfois à se persuader que notre colère est uniquement envers l'autre. C'est toujours plus simple de chercher un coupable à l'extérieur de nous. C'est beaucoup plus dur d'avouer qu'on a toujours notre part de responsabilité dans une situation. C'est ça qu'on ne veut pas ou qu'on ne peut pas admettre.

Dans les étapes que je donne pour pardonner quelqu'un dans ma vidéo précédente, l'étape 3 est un point extrêmement important et souvent très difficile à accepter. Je vais vous le re-résumer ici pour ceux qui auraient oublié. Cette étape consiste à chercher de quelle manière on a nous-même déjà pu faire dans notre vie ce qu'on reproche à l'autre. Donc en gros, si vous reprochez à votre partenaire d'être égoïste, l'idée c'est donc de chercher de quelle manière vous êtes vous aussi égoïste. Si vous lui reprochez de ne pas vous écouter, cherchez de quelle manière vous-même ne l'écoutez pas. Si vous lui reprochez de ne pas être suffisamment investi dans la relation, cherchez de quelle manière vous aussi ne l'avez vous pas été totalement. Et ainsi de suite. Pour pardonner une personne, cette étape est primordiale puisqu'elle va vous permettre de prendre conscience que vous n'êtes que deux personnes imparfaites et en soit que vous n'êtes pas vraiment si différent l'un de l'autre. Et que vous ne pouvez pas en vouloir à quelqu'un de faire quelque chose si vous même le faites également dans votre vie. Mais une fois que vous avez pris conscience de ça, que vous-même donc n'êtes pas irréprochables, le but c'est pas juste de se dire ouais ben en fait moi aussi je fais de la merde, et puis c'est tout. C'est important de savoir reconnaître les choses, c'est important de voir la vérité et la réalité en face, mais c'est là que c'est surtout important de vous pardonner également. Fin je veux dire si vous pardonnez à l'autre d'avoir réagi d'une certaine manière, il n'y a pas de raisons pour que vous ne vous le pardonniez pas à vous également. Pardonner l'autre, et vous pardonner vous-même va permettre de se libérer de vraiment toute la colère. Et de nettoyer tous les résidus qu'il pourrait y avoir en nous.



PRENDRE SES RESPONSABILITÉS



Je parlais de la notion de responsabilité un peu avant, je vais pousser encore un peu le truc. Et je pense que ça va être dur à entendre pour certains. Mais ce qu'il faut savoir c'est qu'on est responsable à 100% de notre vie. Je ferai une vidéo plus complète là aussi sur la responsabilisation vous inquiétez pas, mais j'ai bien dit à 100% et non pas à 50% ou à 99%. C'est un concept qu'on retrouve dans la méthode Ho'oponopono pour ceux qui connaissent. En quelques mots, le Ho'oponopono , c'est une pratique qui vient d'Hawaii qui consiste à retrouver la paix intérieur en faisant un peu le nettoyage de nos mémoires et nos blessures inconscientes. Et c'est le pardon qui permet ça. J'en ferai peut-être une vidéo sur le Ho'oponopono, n'hésitez pas à me dire si ça vous intéresse, mais si vous voulez en savoir plus je vous conseille le livre de Joe Vitale qui s'appelle Zéro Limite qui explique déjà pas mal de choses.

En gros, ce qu'il faut savoir, c'est que ce que nous vivons, ce que nous attirons à l'extérieur de nous n'est que le reflet de ce que nous avons en nous, des mémoires, des blessures…qui sont bien entendues inconscientes pour la plupart. On attire bien souvent malgré nous des situations, ou des personnes qui vont venir réveiller en nous toutes ces blessures. C'est pour ça que si une personne vous a blessé, et ben ça n'est pas le hasard ou la faute à pas de chance. En réalité, il y a quelque chose en vous, quelque chose de très inconscient donc, qui a attiré cette personne, ou cette situation dans votre vie. Attention vous n'êtes pas forcément coupable mais vous êtes responsable de ce que vous attirez. Un des principes de Ho'oponopono c'est que la notion de responsabilité va au delà de ce que vous dites, vous faites ou vous pensez. Elle inclut ce que les autres disent, font ou pensent de vous, et tout ce qui peut se produire dans votre vie. Et donc la seule chose qu'il y a à faire par rapport à tout ce qui se manifeste dans votre vie, c'est d'en prendre la responsabilité dans un premier temps. Et dans un deuxième temps, de vous pardonner d'avoir attiré cette situation dans votre vie. Sinon il y a de fortes chances que vous continuiez d'attirer encore et encore ce même genre de situations qui vous font souffrir.

Donc voilà pourquoi c'est autant important de se pardonner. C'est vraiment une des meilleures manières de retrouver la paix intérieure.

Mais même en sachant tout ça, il y a certaines personnes qui n'arrivent pas à se pardonner et on va voir pourquoi maintenant.


POURQUOI CERTAINS N'ARRIVENT PAS A SE PARDONNER


Certaines personnes ne veulent pas se pardonner bien souvent parce que c'est la culpabilité qui les en empêche. Elles pensent que comme ça elles n'oublieront jamais ce qu'elles ont fait et donc elles ne referont plus la même « erreur ». Dans la religion chrétienne c'est ce qu'on appelle la pénitence. La pénitence c'est quand on a le regret d'avoir offensé Dieu, et qu'on a la volonté de ne plus recommencer. Mais qu'on soit croyant ou non, je pense que c'est effectivement important de vraiment réussir à se dire et à se promettre de ne plus reproduire les mêmes erreurs. Et c'est ce qui fait que certains évoluent grâce à ça. Par contre, le problème c'est que certains se servent de la culpabilité pour se punir, et s'auto-flageller. En fait c'est simplement de la colère qu'ils dirigent envers eux-mêmes. Ils pensent qu'ils sont trop mauvais pour mériter le pardon.

Et alors je dirai qu'il y a 2 cas de figures : il y a les personnes qui sont tellement convaincues qu'elles sont des mauvaises personnes qu'elles vont tout faire inconsciemment et parfois consciemment pour se persuader que c'est le cas. Elles vont prendre des décisions ou avoir des comportements qui vont venir renforcer leur croyance. C'est le genre de personnes qui peuvent commencer à commettre des petits crimes. Et puis ça peut monter crescendo par la suite. Tellement elles ne s'aiment pas, elles sont dans un rejet d'elles-mêmes, et elles font tout pour rejeter les autres, et pour être rejetées. Et pour être rejeté par les autres, il n'y a rien de mieux que de faire des erreurs, et plus particulièrement de commettre des crimes. Elles se rendent compte qu'elles font n'importe quoi, mais elle continuent de s'enfoncer. Bien sur c'est très souvent inconscient. Et évidemment ce rejet vient de nouveau leur confirmer qu'elles sont de mauvaises personnes et qu'elles ne méritent absolument pas le pardon. Donc c'est des personnes que même la société va étiqueter comme étant « des mauvaises personnes ». Alors qu'à mon sens, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises personnes. Il y a juste de personnes qui essayent de gérer leur souffrance comme elles peuvent. Et parfois, certaines personnes choisissent la violence pour ça. Donc ça c'est le premier cas de figure.


Et puis il peut y avoir un 2ème cas : C'est des personnes qui sont tellement persuadées d'être une mauvaise personne qu'elles vont cette fois-ci tout faire pour être perçues comme étant « quelqu'un de bien ». C'est des personnes vont même être souvent très dévouées envers les autres. Qui vont être hyper généreuses. Qui vont être bénévoles dans pleins d'associations par exemple. Mais au fond, c'est des personnes qui souffrent énormément. Qui ont une haine terrible envers elles-mêmes. Ça cache bien souvent beaucoup de honte aussi. Elles ont honte de ce qu'elles sont ou de ce qu'elles ont pu faire. Ca ne veut pas dire qu'elles ont commis des crimes pour autant. Parfois c'est des petites choses qu'elles auront fait, et leur entourage ou la société leur auront fait sentir que c’était vraiment pas bien de faire ça, que c'etait pas normal. Alors elles essayent de masquer tout ça derrière des actes bienveillants. C'est un peu leur moyen de se repentir. Leur plus grande angoisse c'est d'ailleurs qu'on découvre leur secret, qu'on découvre ce qu'elles ont fait et qu'on découvre qu'elles sont « mauvaises ». Mais pour ces personnes, c'est une quête sans fin. Puisqu'elles pensent que peu importe toutes les belles choses qu'elles auront accomplies dans leur vie, ce ne sera jamais assez pour qu'elles puissent enfin mériter le pardon. Il faudrait toujours faire plus.

Bref, c'est entre autre pour ces raisons que ces personnes dans ces deux cas de figure n'arrivent pas à se pardonner, et n'envisagent parfois même pas de le faire. Elles veulent juste se punir d'être une mauvaise personne. Pourtant, je l'ai dit dans ma vidéo précédente mais je le redis ici, tout le monde mérite le pardon. Oui, tout le monde sans exception. Peu importe l'acte que vous avez pu commettre.

Maintenant je vais vous expliquer comment moi je m'y prends pour me pardonner


COMMENT SE PARDONNER


Commençons déjà par dire, qu'il n'y a pas vraiment de bonnes ou de mauvaises manières de se pardonner évidemment. Retenez bien que c'est avant tout un processus. Donc c'est quelque chose qui peut se faire très progressivement. À tel point qu'il est même très difficile de savoir parfois à quel moment précis on a vraiment réussi à se pardonner. Mais la seule chose dont je suis sûre c'est que le jour où vous vous serez pardonné, vous sentirez tout de suite la différence, et vous pourrez de nouveau avancer dans votre vie.


Donc comment je m'y prends pour me pardonner. Et bien c'est assez simple.


1 - Je vais imaginer que je suis face à moi-même, un peu comme si j'étais face à un miroir. Et je vais faire exactement pareil que si je voulais pardonner une autre personne. 2 - C'est à dire que je vais commencer par exprimer toute la colère que j'ai envers moi-même. Souvent c'est assez violent parce que je cherche à ne pas censurer ce que je ressens. Donc je me dis des trucs du genre, t'es vraiment qu'une conne, t'as merdé en faisant ça. Bref vous voyez le genre.

3 - Ensuite j'essaye de chercher l'intention positive qu'il pouvait y avoir derrière une de mes actions, ou mes comportements. Si je ne la trouve pas concrètement c'est pas très grave, je me dis juste que au fond je sais que je pensais bien faire en faisant tel ou telle chose, que j'ai fait du mieux que j'ai pu.

4 - Et ensuite j'imagine que j'envoie de l'amour à mon double. Et ça je l'imagine de différentes manières. Parfois je me prends dans mes bras, ça fait très bizarre dit comme ça, mais je vous assure que c'est très fort à vivre. Souvent ça me fait pleurer, clairement. Et parfois je vais imaginer qui a comme une lumière qui vient m'envelopper. Et j'imagine que mon double est maintenant libéré de ses problèmes.

5 – Et pour terminer, j'imagine que je fusionne avec mon double. C'est à dire que je deviens elle et qu'elle est à l'intérieur de moi. Ensuite je sonde comment je me sens. Normalement ça va beaucoup mieux. Parfois pour être sure, j'imagine de nouveau qu'il y a la lumière qui vient m'envelopper cette fois-ci et surtout qui circule à l'intérieur de moi. Et après ça, je me sens vraiment bien.

Voilà ça c'est à peu près comment je m'y prends. Pour information, si jamais y a des praticiens en hypnose qui me regardent, c'est aussi de cette manière là que je m'y prends pour accompagner une personne à se pardonner elle-même. A savoir que comme pour le fait de pardonner une autre personne, il est parfois nécessaire de se pardonner soi-même plusieurs fois. C'est parfois la répétition qui va vraiment faire en sorte que les changements puissent se mettre en place. Donc si vous n'y arrivez pas du premier coup, c'est pas grave. C'est okay. C'est justement ça qu'il va falloir vous pardonner. De ne pas y être arrivé du premier coup.

Et pour l'anecdote, cette technique du pardon de soi, je l'ai apprise à ma nièce qui devait avoir 6-7 ans quand je le lui ai apprise. Parce que j'ai été très surprise de l'entendre se dire à elle-même « oh mais je suis nulle, je suis vraiment bête », ce genre de chose. Et j'étais choquée qu'elle commence déjà à se dire ces choses-là, aussi jeune quoi. Du coup un jour, quand elle était avec moi, et que je l'ai entendu dire « ah je suis nulle », je lui ai dit « dis donc qu'est ce que tu viens de dire là », un peu comme si elle venait de dire un gros mot. Alors ça l'a un peu surprise. Je lui ai dit t'as le droit de penser ça de toi, par contre maintenant j'aimerai que tu te pardonnes. Alors au début elle comprenait pas pourquoi je lui disais ça. Je lui ai demandé si elle oserait me dire ça à moi que j'étais nulle par exemple. Elle m'a dit ben non, je te dirai que c'est pas grave. Je lui ai dit ah d'accord, et ben j'aimerai que tu te dises ça à toi-même maintenant. Je lui ai expliqué qu'elle a le droit de faire des erreurs ou de pas reussir à faire les choses tout de suite du premier coup. Mais ce qui importait surtout c'est qu'elle ne soit pas méchante envers elle-même. Donc je lui ai appris la technique en simplifiant quelques petites choses pour elle. Et quelques temps plus tard, j'avais oublié que je lui avais appris ça, et j'étais avec elle et cette fois ci c'est moi qui ai dit « olala je suis bête », et c'est elle qui m'a répondu « eh dis donc qu'est ce que tu viens de dire là ». Et elle m'a forcé à ce que je me pardonne à moi-même. Et depuis si j'ai le malheur de dire quelque chose du genre, elle me reprend à chaque fois et je fais pareil avec elle. Comme quoi, elle a bien retenu les choses.

Bref, je ne sais pas si ça lui changera grand chose pour elle dans sa vie d'avoir appris à se pardonner, mais je me dis que le plus tôt on le leur apprend et le mieux ce sera.


CONCLUSION


Voilà on arrive à la fin de cette vidéo. J'espère que vous aurez compris l'importance de se pardonner et du pardon de manière générale. D'ailleurs, j'avais fait une vidéo y a un peu plus de 2 ans qui est la vidéo la plus vue de ma chaîne, je ne sais pas si vous l'avez vu. Mais c'est une vidéo dans laquelle je raconte la plus belle et sans aucuns doutes la plus intense expérience d'auto-hypnose que j'ai vécue, je vous la met ici et c'est grâce au pardon que j'ai vécu ça. Mais ce que j'ai trouvé hyper intéressant, c'est que j'ai pu vivre cette expérience uniquement parce que j'ai décidé de me pardonner moi-même. Et je le dis au tout début de la vidéo, qu'en fait bon j'en voulais énormément à une personne, que j'avais été extrêmement déçue d'elle. Et j'ai commencé par lui pardonner et ça m'avait déjà fait beaucoup de bien. Mais ensuite je me suis aperçue que j'étais hyper en colère aussi contre moi et qu'il fallait que je me pardonne également. Et alors c'est là que j'ai pu vivre cette expérience incroyable.

Mais si je suis honnête, même si ça a été une expérience très forte, et qu'elle m'aura beaucoup aidé, ça n'a pas été suffisant. Il a fallu que je re-pardonne plusieurs fois cette personne, et je crois que je continue encore de me pardonner aujourd'hui. Il reste encore quelques petites choses à nettoyer en moi. Donc c'est pour vous dire que c'est pas aussi simple que ça.

Voilà c'était la petite anecdote. Sur ce, j'espère que cette vidéo vous aura plu, si c'est le cas n'hésitez pas à la liker et à me dire dans les commentaires votre point de vue par rapport au pardon de soi, ou si vous avez des anecdotes par rapport à ça, ça peut-être cool. N'oubliez pas de partager cette vidéo si vous pensez qu'elle peut aider d'autres personnes, et à vous abonner à la chaine pour ne pas louper les prochaines vidéos, et d'ailleurs dans la prochaine vidéo on va voir comment se faire pardonner qui sera donc la troisième vidéo de ma série sur le pardon, et je vous dis à très vite.


Mon livre "voyage au centre de la peur" pour apprendre à ne plus avoir peur d'avoir peur, disponible sur Amazon

Pour une demande de rendez-vous pour une consultation (onglet contact) ou pour toute demande de spectacle (onglet spectacle ), vous pouvez me contacter au 07.83.01.29.38 ou par mail hypnoterravie@gmail.com



#melinda #orset #hypnose #hypnotherapeute #saintetienne #developpementpersonnel #pardon #pardonner #comment #sefairepardonner #fairepardonner #erreur #secondechance #deuxiemechance #chance #maletre #depression #relation #amour #colere #culpabilité #rupture #stress #punition #autoflagellation #souffrance

Lieu

14 rue Sainte-Catherine

42000 SAINT-ETIENNE

Téléphone

07.83.01.29.38

 

  • facebook

Facebook

Mélinda Orset
 

© 2018 Mélinda Orset - Mentions légales